07 Jan 2021

L’évaluation par un Escape Game Didactique

Escape Game Didactique – EPF Ecole d’Ingénieur-e-s

No Description

CHEMKHI Mahdi
EPF Ecole d’ingénieurs


La naissance de l’Escape Game Didactique a vu le jour à l’EPF école d’ingénieur-e-s dans le cadre d’un projet des étudiants de 3ème  année. Une attention particulière a été portée sur le scénario pour qu’il soit le plus réaliste possible avec une mise en situation à laquelle les élèves pourraient être confrontés en tant que futurs ingénieurs.

En effet, pour se mettre dans le contexte régional, les élèves doivent empêcher le déversement de déchets toxiques dans le lac d’Orient. L’enseignant surveille la partie en observant les interactions entre les élèves. Il joue le rôle du Game Master et évaluera chaque élève en prenant en compte, les compétences, les attitudes, aptitudes et connaissances dans le cadre des actions collectives. A la fin du « jeu-épreuve » cela donne lieu à une évaluation, de la part de l’enseignant. Ce dernier intégrera les compétences exploitées durant toute la phase concernée et évaluera chaque élève en prenant en compte les attitudes, aptitudes et connaissances dans le cadre des actions collectives. Comparer à l’Escape Game classique, les objectifs ainsi que le publique ne sont pas les mêmes.

L’élaboration de l’Escape Game Didactique a permis aux élèves d’apprendre autrement, en mobilisant des compétences de façon plus transversales, par des approches plus concrètes. Elle a permis également à l’enseignant de tester une nouvelle pédagogie avec une approche proactive d’apprentissage et motivante pour les jeunes. Cette pratique pédagogique innovante, permet de favoriser le désir d’apprendre ainsi que la prise de conscience de la force du travail en équipe dans une dynamique collective et unificatrice. De plus, elle permet d’aborder une nouvelle approche d’évaluation, non seulement des compétences acquises dans le cadre des contenus des programmes d’enseignement, mais également les aspects transverses, notamment le leadership et le travail en équipe et la capacité de gérer des conflits et à s’adapter au fur et à mesure.

Dans cette perspective, l’évaluation peut se faire d’une part sur les acquis individuels  et d’autre part sur l’analyse du comportement des élèves à travers leur capacité à réagir, communiquer leurs idées et à entrer en interaction avec un groupe (soft skills).