La pédagogie hybride

Le défi actuel de l’enseignant de l'EPF

Le développement des outils numériques et l’accès facilité à la connaissance modifient en profondeur le métier de l’enseignant du supérieur. De nombreuses réflexions sur les pratiques pédagogiques sont actuellement menées dans les formations d’ingénieurs. Pour autant, ces nouvelles pédagogies s’appuient sur des plateformes qui intègrent  les versions numériques des polycopiés et des documents de cours, sans changer réellement les pratiques d’enseignement. Et les enseignants, dans leur grande majorité, manquent de repères et de formations pour élaborer des scénarii d’apprentissage utilisant ces nouveaux outils.

L’expérience menée depuis quelques années à l’EPF, École d’ingénieur-e-s, tend à montrer qu’une pédagogie « blended learning » peut comporter de sérieux atouts, si tant est qu’elle a été le fruit d’une démarche rigoureuse. Cette pédagogie se définit comme une association de séances de formation en présentiel et de périodes de formation à distance.

Le principe de la pédagogie mixte

Le principe de la pédagogie mixte présente des intérêts évidents notamment pour une formation de futurs ingénieurs :

Elle permet de renforcer l’autonomie. Les étudiants participent à l’organisation temporelle de la formation. Ils peuvent s’entraîner, identifier leurs points forts et leurs points faibles, effectuer des exercices complémentaires ou des autotests, échanger sur des difficultés via des forums, etc. Cette autonomie de l’étudiant permet également de renforcer le statut de l’erreur ; il peut se tromper, relire une partie de cours, recommencer, et ce sans se sentir en échec.

Elle rend l’étudiant acteur de la planification de ses apprentissages. Il est amené à travailler de façon continue avec uniquement quelques contraintes liées à la programmation des séances en face à face.

Elle permet d’identifier les difficultés des étudiants et de personnaliser les parcours, l’enseignant pouvant visualiser les “profils” avec les erreurs récurrentes et proposer des remédiations personnalisées.

Elle permet également de centrer les séances en présentiel sur des processus d’apprentissage de conceptualisation et de procéduralisation qui débouche ensuite sur la résolution de problèmes, les processus de type “automatisation” pouvant être abordés en autonomie.

Cours Professeur Campus
Optique FG1 Marie-Pierre Cuminal 3 Campus
Techniques calculatoires FG1 Marie-Pierre Cuminal 3 Campus
Mécanique Générale FG1 + FG2 Pierre Stephan 3 Campus
Résistance des Matériaux FG2 Pierre Stephan 3 Campus
Cours Professeur Campus
Outils mathématiques pour l’Ingénieur FG1 Jeremy Rouot Troyes
Analyse des systèmes et Technologie mécanique FG1 + FG2 Mahdi Chemkhi 3 Campus
Electromagnétisme FG2 Winston Fairbairn Montpellier
Thermodynamique FG1 + FG2 Winston Fairbairn Montpellier
Signaux FG1 Winston Fairbairn 3 Campus
Circuits électriques FG1 Arnaud Jousset 3 Campus
Signaux FG1 Winston Fairbairn 3 Campus
Algorithmique FG1 Cathel Zitzmann 3 Campus
Bureautique FG1 Cathel Zitzmann 3 Campus
Introduction Info. FG1 Cathel Zitzmann 3 Campus
MMC FG3 Pierre Stephan 3 Campus
Méthodes numériques FG3 Jeremy Rouot 3 Campus
Dimensionnement Thermique FG3 Christophe Rodiet 3 Campus
Anglais Karin Hills Montpellier