09 Feb 2022

L’approche par projet vue par Odile Tissier

Pour préparer le Jeudi Pédagogique ” Mettre en place l’approche par projet dans son enseignement” nous avons posé quelques questions sur cette pédagogie à Odile Tissier, Directrice des études adjointe, responsable du cycle M, et responsable de la Majeure Aéronautique & Espace (MAE).  

 

Odile, quelles sont pour toi les caractéristiques principales de la pédagogie par projet ?  

La caractéristique la plus importante, selon moi, est la mise en pratique de cette approche. Elle permet une mise en situation efficace à bien des égards. Tout d’abord, au niveau technique bien évidemment puisqu’elle donne l’occasion aux étudiant.e.s d’appliquer la théorie et les connaissances acquises durant les cours. Cette démarche leur permet de développer des compétences et des savoir-faire par l’expérience.  Mais aussi, au niveau humain puisqu’elle leur permet de développer des habiletés de communication et de collaboration. La démarche projet favorise la professionnalisation des étudiants. Elle permet aux étudiants de sortir d’un apprentissage trop scolaire. Cette démarche les oblige à prendre des décisions et à justifier celles-ci. 

 Quelle est l’utilité que tu vois à la pédagogie par projet ?  

Par son côté pratique et collectif, elle favorise la motivation et l’engagement des étudiant.e.s tout en les encourageant à sortir de leur zone de confort et des habitudes de travail scolaire. Cette pédagogie s’articule en plusieurs phases, ce qui permet des faire des feedbacks plus personnalisés. Enfin, elle rend les étudiant.e.s plus réceptif.ve.s à ceux-ci, ce qui ouvre la voie à des échanges avec et entre les participant.e.s 

 Quelles sont selon toi les limites de cette pédagogie ?  

Le réel problème est la présence de “passagers clandestins” au sein des groupes de travail. Ainsi, les personnes qui travaillent réellement en retirent beaucoup, mais celles et ceux qui ne s’impliquent pas bénéficient du travail de groupe sans acquérir de réelles compétences. Cela peut entraîner des conflits entre les membres de l’équipe et nuit à l’apprentissage. Par ailleurs, cela représente un réel défi en ce qui concerne l’évaluation.  

 Et quelles sont alors les conditions d’efficacité de cette approche pédagogique ?  

Un bon encadrement et des feedbacks réguliers ! Mais aussi un bilan du travail effectué et un retour d’expérience en fin de projet. Enfin, l’enseignant.e doit garder à l’esprit qu’il est là pour guider et soutenir les étudiant.e.s, mais pas pour faire le travail à leur place.