17 Nov 2022

La Marche empathique

Basée sur le modèle d’écoute d’Otto Scharmer, cette activité met en action l’écoute empathique qui consiste à accueillir la parole de l’autre sans la passer par nos filtres habituels.

Lors d’une marche empathique, il s’agit de prendre le temps d’écouter l’autre en suspendant son jugement et ses opinions sur le sujet dont on parle.

Otto Scharmer est maître de conférences au MIT (Massachussetts Institute of Technology), fondateur du Presencing Institute et président fondateur d’ELIAS (Emerging Leaders Innovate Across Sectors). Avec son équipe il a développé un modèle d’écoute à plusieurs niveaux : 

  1. L’écoute passive : J’écoute sans m’interroger personnellement sur ce qui m’est dit. 
  2. L’écoute factuelle : J’entends des points de vue différents qui me questionnent et peuvent modifier mon jugement 
  3. L’écoute empathique : Je suis capable d’avoir une écoute émotionnelle, de me mettre à la place du ressenti de l’autre, mon écoute perçoit l’impact des émotions
  4. L‘écoute générative : J’ai une compréhension factuelle et empathique des messages et suis capable d’impacter mon propre jugement en fonction de cette compréhension.

La marche empathique est une forme de développement du passage entre l’écoute factuelle et l’écoute empathique. Elle s’appuie aussi sur la tradition académique et religieuse de converser en marchant (souvenons-nous de l’école péripatétique d’Aristote). Le fait de marcher en écoutant pousse à l’ouverture, la réflexion, approfondit la qualité d’attention. 

Voici le déroulé de l’activité comme nous l’avons proposée lors du Café Pédagogique dédié aux espaces d’apprentissage : 

Etape 1 : 

Les deux participant.e.s commencent en silence la déambulation dans l’espace du campus ou dans les environs (2-3 minutes). 

Etape 2 : 

Pendant 3 minutes le participant.e A répond à la question “Qu’est-ce que pour moi un espace qui favorise l’apprentissage et comment réussir dans un espace qui n’est pas idéal ?”. Le participant.e B écoute sans intervenir et surveille le temps. Lorsque 3 minutes se sont écoulées, le participant.e B partage ce qu’il ou elle a compris et ressenti pendant le temps de parole du participant.e A (1-2 minutes). Le participant.e A accueille sans réagir. 

Etape 3 : 

Les participant.e.s continuent la déambulation. A son tour, le participant.e B répond à la question “Qu’est-ce que pour moi un espace qui favorise l’apprentissage et comment réussir dans un espace qui n’est pas idéal ?”. Le participant.e A écoute sans intervenir et surveille le temps. Lorsque 3 minutes se sont écoulées, le participant.e A partage ce qu’il ou elle a compris et ressenti pendant le temps de parole du participant.e B (1-2 minutes). Le participant.e B accueille sans réagir. 

Etape 4 :  

Les deux participant.e.s retournent en silence au point de départ pour le débriefing collectif (2-3 minutes).

3