09 Mar 2022

Accessibilité Universelle des Apprentissages

Et si au lieu de repenser constamment des ajustements en fonction des besoins qui émergent des élèves, on misait sur une multitude de chemins possibles afin de répondre à la diversité des apprenant.e.s ?

Cette idée est au cœur du concept de l’Accessibilité Universelle des Apprentissages ou Universal Design for Learning (UDL), créé dans les années 1990 et qui prend de plus en plus d’ampleur dans les projets pédagogiques. 

Il s’agit donc d’élaborer des environnements d’apprentissage (physiques, numériques, émotionnels etc.) offrant des chances égales de réussite à tou.te.s les élèves. On distingue trois principes fondateurs :

  • Présenter le contenu pédagogique de différentes manières en fournissant des supports variés et en multipliant les moyens de présenter l’information
  • Faire la distinction entre la manière dont l’apprenant.e s’exprime et ses réelles connaissances (compétences) en proposant différents moyens d’actions et d’expression
  • Stimuler l’intérêt et la motivation en offrant une variété de modes de participation

Dans le contexte actuel où le numérique modifie profondément notre accès à la connaissance, les préceptes de l’Accessibilité Universelle des Apprentissages semblent avoir tout leur sens. Cependant, cela implique une rupture avec les approches pédagogiques traditionnelles, centrées sur la transmission des savoirs envers le groupe-classe, tenant peu compte de la diversité des élèves et répondant difficilement aux besoins spécifiques des individus ayant des besoins particuliers. Un défi à relever pour les enseignant.e.s ?

 

Pour en savoir plus sur les origines du concept : https://www.cast.org/