16 Jun 2021

Quelles activités pour le travail en autonomie des étudiant.e.s ?

Nous étions nombreux.euses à l’atelier d’hier après-midi sur le thème « Quelles activités pour le travail en autonomie ». La préoccupation principale est toujours de motiver les étudiant.e.s pour qu’il.elle.s fassent réellement les activités proposées.

Voici quelques constats et conseils, basés sur principalement sur le travail d’Amaury Daele, ancien conseiller pédagogique et professeur à la Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Suisse).

Les objectifs du travail en dehors de la classe​ :

  • Appliquer la théorie (les méthodes) vue en classe dans des exercices ou des problèmes à résoudre​
  • Repasser la séance en revue pour s’approprier la matière​
  • Se confronter aux réalités d’un terrain réel (l’observer, l’analyser, y intervenir) ​
  • Appliquer ou développer des outils de travail ou des méthodes​
  • Assimiler certaines parties du cours non vues en classe​
  • Approfondir certaines parties du cours vues en classe​

 

Les causes de démotivation chez les étudiant.e.s​ :

  • Perception floue de l’utilité de l’enseignement suivi​
  • Impression de redondance ou de monotonie entre les enseignements​
  • Enseignements paraissant trop complexes (trop théoriques) par rapport aux connaissances préalables ou aux projets professionnels​
  • Conceptions de certain.e.s étudiant.e.s à propos de leurs apprentissages : apprendre est une activité passive dans laquelle il faut s’impliquer peu, la révision la veille des partiels suffit
  • Sentiment que les attentes, questions ou intérêts personnels sont peu pris en compte dans l’enseignement​
  • Mauvaise compréhension des consignes de travail ou de ce qui est attendu par l’enseignant.e​
  • Impression que les efforts fournis ne sont pas « récompensés » (notes d’examen ou crédits obtenus) ou ne conduisent pas à des apprentissages significatifs

 

Quelques pistes générales pour favoriser le travail en autonomie :

  • Expliquer les objectifs finaux​ et à court terme​
  • Donner des consignes claires sur le travail à réaliser et sur la façon de le réaliser​
  • Demander aux étudiant.e.s d’expliciter (oralement) leurs méthodes de travail
  • Varier les méthodes (exercices, lectures, écritures, présentations, etc.) pour briser la monotonie et la lassitude
  • Préparer et organiser le travail en autonomie en fonction du temps réellement disponible pour le cours​
  • Valoriser les activités en dehors de la classe en les intégrant dans les évaluations​
  • Fournir la grille d’évaluation ou préciser à l’avance les critères de l’évaluation

 

Pour la consultation des ressources​ en autonomie :

  • Expliquer ses attentes vis-à-vis de la consultation des ressources et dans quelle mesure cela sera matière d’examen​
  • Fournir des questions-guides pour rendre la lecture / le visionnage plus efficace​
  • Organiser une discussion en classe basée sur les questions-guides ​ou demander un commentaire écrit par rapport aux ressources consultées (pour varier les activités)